Une méthode unique

La modélisation des connaissances ou cartographie des savoirs est une méthode semi-formelle ou formelle pour saisir les savoirs des experts.

En unifiant les apports de la linguistique, de l’intelligence artificielle, des sciences cognitives et de la logique, Onomia propose une méthode innovante pour cartographier les savoirs :

  • les experts sont au cœur de la démarche
  • les conceptualisations produites sont consensuelles tout en supportant plusieurs points de vue : différents domaines et différentes communautés de travail
  • la méthode est supportée par des outils de cartographie des connaissances garantissant les propriétés nécessaires à la capitalisation et à la valorisation

Mise en oeuvre de la méthode

La méthode Onomia de construction d’ontoterminologies met l’accent sur la conceptualisation du domaine et sur le rôle des experts. Elle repose également sur le fait qu’il existe une différence entre cette conceptualisation et les discours scientifiques et techniques auxquels elle peut donner lieu.

Cette méthode se déroule en 5 étapes et s’appuie sur les outils Onomia de gestion et de construction d’ontoterminlogies :

1- Construction du réseau conceptuel unifié : l’objectif est, à l’aide des experts et des modélisations existantes, de construire une première conceptualisation du domaine. Cette phase est indépendante de tout langage de représentation (OWL, RDF, KIF) et s’appuie sur des principes épistémologiques. Repose sur les 3 niveaux de langue : Langue Naturelle, Langue de l’Intellection et Langages de Représentation.

2- Définition de l’ontologie formelle : du réseau conceptuel est extrait une ontologie formelle sur la base de principes épistémologiques en s’appuyant principalement sur la définition par différenciation spécifique. Le but est d’obtenir une ontologie consensuelle, cohérente et partageable.

3- Extraction de termes candidats : si on ne peut extraire une ontologie à partir de textes (la structure lexicale se superpose pas avec la structure conceptuelle du domaine), le traitement automatique de corpus est source de nombreuses informations linguistiques portant en particulier sur les termes d’usage.

4- Sélection des termes : les experts identifient les termes d’usage et les termes normés, proposant le cas échéant de nouveaux termes (néonymes).

5- Définition de l’ontoterminologie : la dernière phase associe concepts et termes (normés et d’usage) en distinguant les définitions formelles des concepts des explications linguistiques des termes. L’ontoterminologie est exportée selon différents formats : RDF, OWL, SKOS…

Remarque : Dans la mise en oeuvre de la méthode, la tâches sont cycliques et interconnectées et le déroulement de la méthode se fait davantage de manière itérative.

 

Tous les services

Gestion de projet

Gestion de projet

Onomia accompagne ses clients pour : analyser et définir leurs besoins constituer un état de l’art autour de leurs besoins recueillir les expertises et cartographier les savoirs cibler les fournisseurs d’outils évaluer les technologies proposées concevoir .

Lire la suite →

Formation

Formation

Onomia propose différentes formations (principes, méthodes, outils) liées à la cartographie des savoirs et à la terminologie pour transmettre, en tant que conseillers et formateurs, une compétence .

Lire la suite →